Immigration Canada : augmenter le nombre de nouveaux arrivants pour 2014 et 2015

Alors que le gouvernement québécois dévoilait la semaine dernière son plan d’immigration 2014 et une réduction légère des niveaux d’immigration, le gouvernement canadien a, à l’inverse, indiqué vouloir augmenter le nombre de nouveaux arrivants sur l’ensemble de son territoire pour 2014 et 2015.

Stimuler la croissance économique canadienne

Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, a dévoilé le plan d’immigration qui a pour objectif de stimuler la croissance économique canadienne en 2014.

« Le Canada fait face à une concurrence mondiale pour attirer les immigrants les meilleurs et les plus brillants, et ce plan est conçu dans le but d’attirer les personnes dont nous avons besoin pour assurer le succès du pays, a déclaré Chris Alexander. »

Accueillir de 240 000 à 265 000 nouveaux résidents permanents

En 2014, le Canada entend donc accueillir de 240 000 à 265 000 nouveaux résidents permanents et d’admettre un nombre record d’immigrants dans le cadre de la catégorie de l’expérience canadienne (CEC) et du Programme des candidats des provinces.

Les candidats qui veulent demeurer au Québec ne peuvent présenter de demande au titre de la catégorie de l’expérience canadienne. Aux termes de l’Accord Canada‑Québec sur l’immigration, la province de Québec fixe ses propres exigences en matière d’immigration et sélectionne des immigrants qui vont bien s’adapter à la vie dans cette province. Si vous avez l’intention de venir au Canada comme travailleur qualifié sélectionné par le Québec, vous devez d’abord contacter le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC) à l’adresse : www.micc.gouv.qc.ca/fr/index.asp.

63% d’immigrants dans la catégorie économique pour 2014

L’immigration économique devrait passer à 63 % en 2014 (62,3% en 2013). Les 37 % restants seront constitués d’immigrants de la catégorie du regroupement familial, de réfugiés et d’autres personnes admises dans le cadre de programmes humanitaires.

« Nous continuerons de réduire le nombre de demandes accumulées et les délais d’attente, et d’améliorer le service. Nous continuerons de réunir les familles. Nous continuerons de donner asile aux personnes les plus vulnérables du monde », a ajouté Chris Alexander.

Le Canada passe actuellement d’un système d’immigration économique passive à un mode de recrutement intensif dans le cadre d’un nouveau système d’admission appelé provisoirement « système de déclaration d’intérêt (DI) ». Le plan pour 2014 tient compte de ce changement et vise un lancement réussi le 1er janvier 2015.

Source : Citoyenneté et Immigration Canada
www.cic.gc.ca/francais/ministere/media/communiques/2013/2013-10-28.asp

Nos partenaires

Loading images...