Cégep ou collège (de 17 à 18 ans)

LIEN UTILE :

couv-2015Le guide pour étudier au Québec en téléchargement gratuit

Pour en savoir plus sur les études au Québec, les démarches, les programmes d’études, etc., téléchargez gratuitement le guide.

Le cégep, c’est quoi ?

Les études secondaires conduisent au collégial, premier niveau de l’enseignement supérieur. Les établissements d’enseignement collégial sont principalement les cégeps (collèges d’enseignement général et professionnel) qui sont publics, mais l’enseignement se donne aussi dans des institutions privées.

Le cégep est une entité particulière au Québec. Il fait le pont entre l’adolescence et l’âge adulte en proposant à l’étudiant un encadrement plus rigoureux qu’à l’université, tout en favorisant l’acquisition de l’autonomie et de l’indépendance. Les étudiants en première année de cégep ont généralement 17 ans. L’ouverture sur le monde y est encouragée.

Pour de jeunes étudiants étrangers, l’inscription dans un cégep peut représenter un bon pas vers l’autonomie, avant l’université, et éviter un bouleversement trop brutal où l’adolescent quitte l’univers familial.

Le Québec compte 48 cégeps répartis sur l’ensemble du territoire, dont cinq sont anglophones, ainsi que 68 établissements privés subventionnés par le gouvernement. Onze établissements proposent un enseignement spécialisé, comme par exemple, les conservatoires de musique rattachés au ministère de la Culture et des Communications.

Enfin, il existe également des collèges privés non subventionnés par le ministère mais dont les programmes et les diplômes sont reconnus par ce dernier (établissements privés sous permis).

L’enseignement collégial est ouvert aux étudiants, mais aussi aux adultes en reprise d’études. Il offre une formation pré-universitaire ou une formation technique.


Les collèges publics (cégeps) et privés : formation pré-universitaire et technique

Les cégeps et institutions privées offrent le choix entre :

– des programmes d’études pré-universitaires d’une durée de deux ans qui, comme le nom l’indique, préparent à l’université ;
– des programmes d’études techniques de trois ans, qui mènent directement au marché du travail, (mais il existe des possibilités pour poursuivre à l’université).

L’enseignement collégial est sanctionné par l’obtention d’un DEC (diplôme d’études collégiales) qui peut donc être pré-universitaire ou technique et qui permet de poursuivre ses études ou qui mène vers le marché du travail. Les collèges délivrent également des AEC (attestation d’études collégiales) à la suite d’un programme court offert aux adultes en reprise d’études.

Quel que soit leur choix, les étudiants inscrits dans les programmes de DEC suivent des cours de formation générale : français et littérature, philosophie, éducation physique et anglais langue seconde.

Il existe neuf programmes d’études pré-universitaires : sciences de la nature; sciences informatiques et mathématiques; sciences humaines; arts et lettres; musique; danse; arts visuels; sciences, lettres et arts; histoire et civilisation.

Quant aux programmes d’études techniques, ils sont au nombre de 132 et se répartissent dans cinq domaines : techniques biologiques, techniques physiques, techniques humaines, techniques administratives et techniques artistiques.

Les établissements n’offrent pas tous les mêmes programmes. Il est donc nécessaire de regarder les offres de chaque établissement à Montréal et en région pour trouver celui proposant le programme adapté à son projet professionnel. La qualité de l’enseignement est la même dans tous les cégeps du Québec.

Il est important de comprendre que l’étudiant au niveau collégial est déjà en train de se spécialiser. Il est conseillé de faire le choix de sa spécialisation sans précipitation, selon la motivation et les objectifs de l’étudiant et selon son projet professionnel. À noter que si l’étudiant choisit un Cégep hors de Montréal, il pourra sans difficulté rejoindre une université montréalaise ensuite : l’admission à l’université n’accorde pas d’importance au Cégep d’origine mais à la performance de l’étudiant.

S’il vous est difficile de choisir une filière car vous avez plusieurs centres d’intérêt, un double cheminement est possible dans certains programmes et sous certaines conditions. D’autre part, il arrive régulièrement qu’un étudiant change de programmes d’études en cours de route : l’équipe pédagogique du Cégep est présente pour accompagner l’étudiant dans un épanouissent professionnel et personnel.

Il est également possible dans certains collèges du Québec de suivre un cheminement en baccalauréat international qui permet d’obtenir un diplôme menant à l’université et reconnu dans une centaine de pays dans le monde. Le programme d’études, d’une durée de deux ans, est défini par l’Organisation du baccalauréat international.

Consultez le site de la Fédération des cégeps : www.fedecegeps.qc.ca et www.cegepsquebec.ca


S’inscrire dans l’enseignement collégial

Pour poursuivre sa scolarité au collégial, il faut généralement avoir effectué onze années d’études. Renseignez-vous auprès de l’établissement qui vous intéresse pour connaître les conditions exactes requises pour suivre le programme choisi. L’admission au cégep se fait sur dossier et non sur concours ou examen. Vous devez vous adresser au Service régional d’admission qui couvre l’établissement dans lequel vous souhaitez vous inscrire. Pour les étudiants étrangers, l’inscription se fait par correspondance ou par Internet. C’est la première étape des démarches administratives. Si l’établissement scolaire vous accepte, vous devrez passer à la seconde étape : obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ), puis un permis d’études.

Le rôle des services régionaux d’admission pour les cégeps

Pour vous inscrire au cégep, vous devez faire parvenir votre demande d’admission dûment remplie, les documents et le paiement requis, au Service régional d’admission (SRA) compétent. Renseignez-vous auprès de votre cégep pour connaître celui auquel vous devez faire parvenir votre demande d’admission. Pour la session d’automne (commençant à la fin d’août), la demande d’admission doit être faite avant le 1er mars. Pour la session d’hiver (commençant en janvier), la date limite est le 1er novembre.

Sites des services régionaux d’admission (SRA) :

Il existe quelques collèges publics qui ne font pas partie d’un SRA. À Montréal et dans ses environs, on y trouve le collège Champlain et le collège Dawson par exemple. Dans ce cas, les demandes d’admission doivent être envoyées directement à l’établissement.

Pour vous inscrire dans un collège privé, la demande d’admission, les documents et le paiement requis doivent être envoyés directement à l’établissement d’enseignement retenu.

 

Restez informé de l’actualité sur l’immigration au Québec

Inscrivez-vous à l’infolettre d’Immigrant Québec

 

 

×