Faire un stage

LIEN UTILE :

couv-2015Le guide pour étudier au Québec en téléchargement gratuit

Pour en savoir plus sur les études au Québec, les démarches, les programmes d’études, etc., téléchargez gratuitement le guide.

Faire un stage au Québec

Si le Québec attire chaque année des milliers d’étudiants étrangers venus du monde entier, il séduit également bon nombre de stagiaires. Selon votre situation, vous souhaitez peut-être effectuer un stage au Québec :

  • parce que vous êtes inscrit dans un établissement d’enseignement québécois et que votre programme d’études exige un stage obligatoire pour l’obtention de votre diplôme,
  • parce que vous êtes un étudiant hors Québec et que vous cherchez une expérience de stage à l’international.

Les démarches administratives obligatoires

Que vous soyez dans l’une ou l’autre des situations, vous devrez probablement obtenir un permis de travail pour faire un stage au Québec, même si le stage est de courte durée et non rémunéré. Pour les étudiants étrangers inscrits dans un établissement québécois et devant effectuer un stage pour obtenir leur diplôme, consultez le site de Citoyenneté et Immigration Canada pour connaître les modalités : www.cic.gc.ca/francais/etudier/travailler-coop.asp

Trouvez un stage à la québécoise

Lorsque vous vous lancerez dans votre recherche de stage en envoyant des CV à différentes entreprises, pensez que le CV à la québécoise peut être différent des présentations que vous avez l’habitude de faire.

Par exemple, il est inapproprié d’indiquer son âge, son statut matrimonial et de joindre sa photographie d’identité. Le site Internet d’Emploi-Québec peut s’avérer une lecture utile pour comprendre comment rédiger votre CV et préparer votre entrevue de stage : http://emploiquebec.gouv.qc.ca

Pour les étudiants hors Québec souhaitant acquérir une expérience professionnelle internationale, par le biais d’un stage, renseignez-vous sur les ententes et accords sur la mobilité des jeunes que le Canada a signés avec nombre de pays : www.cic.gc.ca/francais/travailler/eic/

Pour chaque pays signataire d’un programme de mobilité des jeunes, un quota annuel de places est défini. Renseignez-vous bien sur le nombre de places disponibles et vérifiez la date à laquelle ouvrent les soumissions. Il faut généralement compter huit semaines de délai de traitement de dossier, ainsi que des frais. Anticipez la demande en fonction de la date d’ouverture des soumissions et de celle du début de votre stage.

Pour travailler au Québec, même dans le cadre d’un stage, vous devez obtenir un Numéro d’assurance sociale (NAS) auprès d’un Centre Service Canada. Il s’agit d’une formalité gratuite mais obligatoire. Pour trouver un point de services près de chez vous : www.servicecanada.gc.ca


Où trouver un stage

Les stagiaires au Québec témoignent du fait que pour trouver un stage dans la Belle Province, il faut surtout se débrouiller tout seul en contactant les entreprises susceptibles d’être intéressées par votre profil. Néanmoins, si vous êtes un étudiant étranger au Québec, votre établissement d’enseignement pourra vous aider dans votre recherche de stage.

Le site d’Emploi-Québec recense des offres de stage rémunéré : http://placement.emploiquebec.gouv.qc.ca

Les sites d’offres d’emploi recensent parfois des offres de stage. Pensez à les consulter. Les chambres de commerce, québécoises ou étrangères, peuvent aussi vous donner des informations utiles sur les entreprises au Québec.


Qui peut m’aider à réaliser mon projet de stage ?

Pour les Français, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) est la référence. Organisme gouvernemental, il accompagne chaque année 7000 jeunes Français de 18 à 35 ans à mener à bien leur projet professionnel. Il propose des opportunités en matière de stages liés aux études pour les étudiants et apprentis et de perfectionnement pour demandeurs d’emploi.

Moyennant une contribution forfaitaire, il peut vous accompagner dans vos démarches administratives, prendre à sa charge votre billet d’avion et les assurances nécessaires à votre séjour. L’OFQJ propose une banque de stages : www.ofqj.org

L’Association France-Québec offre une aide administrative et une aide à la recherche pour les jeunes français désireux de faire un stage au Québec : http://francequebec.fr

Les ressortissants belges peuvent s’adresser au Bureau International Jeunesse (BIJ) pour réaliser leur projet en lien avec leurs études au Québec : http://lebij.be

Pour en savoir plus sur les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) : www.lojiq.org

Vous pouvez aussi vous tourner vers les services (moyennant une contribution financière) de l’AIESEC, une association reconnue d’utilité publique animée par des étudiants, qui grâce à un réseau international aide au placement de stagiaires dans le monde entier : www.aiesec.org

Il existe aussi des agences de placement spécialisées dans les stages à l’étranger. Les services de ces organismes sont payants.


Autres ressources utiles

Le site de Cursus Mundus s’intéresse à la mobilité internationale des jeunes. Il délivre des informations pour étudier, faire un stage et trouver un emploi à l’étranger. Certains articles portent sur le Québec : www.cursusmundus.com

Le site letudiant.fr offre de nombreux articles et reportages sur les études, les stages et l’emploi à l’international. Des offres de stage, dont certaines en Amérique du Nord, y sont recensées : http://letudiant.fr

Le site studyrama.com permet la lecture de nombreux articles sur les études, les stages et jobs à l’étranger : www.studyrama.com

Le Club Teli est un organisme à but non lucratif qui propose, moyennant une cotisation, des offres de stages, d’emplois temporaires et de séjours linguistiques : www.teli.asso.fr

 

Restez informé de l’actualité sur l’immigration au Québec

Inscrivez-vous à l’infolettre d’Immigrant Québec

 

 

×