Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 25 septembre 2017

Prenez le champ cet automne au Québec

L’été a tiré à sa fin au Québec, mais cela ne veut pas dire qu’il faut commencer à hiberner ! Au contraire, l’automne est une saison magnifique dans la Belle Province, et elle est propice à une foule d’activités hors des villes en couple, entre amis ou en famille. En voici quelques exemples qui permettent de conjuguer l’utile à l’agréable.


Cueillez des pommes

Jusqu’à la mi-octobre, la Montérégie devient pour de nombreux gourmands le paradis de l’autocueillette de pommes. Il suffit de s’équiper de bonnes chaussures, de sacs résistants et d’un sourire, puis d’aller cueillir à même l’arbre les pommes mûres que l’on paiera ensuite au sac ou au poids à tout petit prix. Nos endroits de prédilection ? Au cœur de mon verger, à Havelock, pour la variété de ses pommes (une douzaine) et de ses services, notamment pour les enfants. Même chose à La Pommeraie d’Or, qui propose en prime une mini-ferme, un labyrinthe de maïs et un parcours d’interprétation. Pommes et poires sont également en autocueillette à la jolie Abbaye cistercienne de Rougemont, où l’on jouit d’un très beau cadre, de tables à pique-nique et de la possibilité d’amener son animal de compagnie en laisse.

Et tant qu’à être dans la région montérégienne, pourquoi ne pas en profiter pour faire un petit arrêt au Domaine Neige, qui a été le tout premier à commercialiser du cidre de glace et s’est mérité plus de 100 distinctions internationales pour ses produits ? À découvrir sans faute.

 

Jouez dans les courges

L’Halloween, une fête très suivie au Québec, sera l’occasion idéale pour sortir et décorer sa plus belle citrouille. Mais on ignore souvent qu’il existe aussi des centaines de sortes de cucurbitacées, comestibles ou décoratives. Pour les découvrir et carrément en dénicher à même les champs, des fermes spécialisées accueillent le public chaque automne. Par exemple, La Courgerie, dans la région de Lanaudière, est une référence visitée par plus de 25 000 personnes annuellement. Musée d’interprétation, promenade en tracteur-carriole, autocueillette, produits déclinés, livres de recettes… une visite amusante, gourmande et instructive y attend les visiteurs.

Crédit : ©Sophie Ginoux

De plus, il est possible de prolonger son séjour lanaudois dans une des plus belles auberges du coin, en format hôtel traditionnel ou, pour les plus audacieux, dans un tipi amérindien à l’Auberge du Vieux-Moulin, située à Sainte-Émilie-de-l’Énergie. Cadre magnifique, piscine intérieure, sauna et hammam, belle table ; de quoi se remettre très agréablement de sa virée dans les courges.

 

Devenez vigneron d’un jour

Lorsqu’on aime le vin, on peut être tenté de savoir comment on le fabrique. Pour ce faire, on peut participer à une visite-dégustation traditionnelle, mais il est aussi possible dans certains domaines de s’initier à l’art de la vendange. C’est le cas du Vignoble Domaine Bresee, à Sutton en Estrie, qui propose un forfait vendanges/repas de bœuf charolais élevé dans la propriété/musique de feu de camp et dégustation de vin. Passion du vin oblige, un petit tour non loin de là à l’économusée de l’Orpailleur, un des domaines viticoles les plus connus au Québec, et même à son bistro Le Tire-Bouchon, qui associe tous ses plats à des crus du vignoble, peut constituer une halte intéressante.

Dans la région de Québec, plus précisément sur la majestueuse Île d’Orléans, le vignoble Îsle de Bacchus permet de vendanger tout en se régalant des couleurs automnales et d’une vue sur le Saint-Laurent. Mais tant qu’à être sur place, il ne faut pas passer à côté de Cassis Monna & Filles, une petite entreprise familiale implantée sur l’île depuis les années 1970 et qui réalise parmi les meilleurs produits de cassis dans la province. Leurs liqueurs et leur crème de cassis sont notamment des musts à rapporter chez soi ou à offrir.

Ces quelques suggestions peuvent être complétées par bien d’autres. Le livre Prenez le champ, de Julie Aubé (Éditions de l’Homme) est une mine d’idées du même genre avec 21 escapades à réaliser à travers le Québec.

Bonnes visites !


Autres articles qui pourraient vous intéresser :
Terroir à croquer au Québec authentique (dans les régions de Lanaudi ère et Mauricie)
Saveur et terroir dans le Laurentides
Virée automnale dans Charlevoix
Sur la route des cidres en Montérégie
Dolce vita dans les Cantons de l’Est
Saveurs et villégiature au Québec maritime, parties 1&2
Aux couleurs de l’automne nordique
L’automne au Québec en 12 tentations
Top 10 des adresses d’hébergement pour profiter de l’automne au Québec
Aux couleurs de l’été indien

Plus d’infos et plus d’idées de séjour ? Consulter notre site web, Best of Québec.

Écrit par Sophie Ginoux pour Best of Québec.

Auteur : Best of Québec.ca

Société spécialisée dans la publication de guides et magazines touristiques.

En savoir plus


Autres actualités

Quoi faire au Québec – 7, 8 et 9 octobre

Voici les activités que nous vous proposons pour cette longue fin de semaine au Québec.

Publié le : 06 octobre 2017

Parents Étudiants

Dans un monde où les gens étudient de plus en plus longtemps et parfois changent complètement d'orientation à mi-parcours, les parents étudiants sont nombreux.

Publié le : 13 octobre 2017

Publicité
Publicité
Publicité