Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 19 septembre 2017

Êtes-vous prêt pour le Québec ? Définir son projet

Avant de vous lancer dans une démarche d'immigration au Québec, il est nécessaire de bien préparer votre projet et de prendre le temps nécessaire pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre immigration et votre intégration dans la société québécoise.

1. Se poser les bonnes questions

Avez-vous bien réfléchi aux motifs qui vous poussent à vous expatrier? Est-ce un projet mûrement pensé et préparé? Ou plutôt un coup de tête lié à un ras-le-bol? Dans l'une ou l'autre de ces situations, êtes-vous vraiment prêt à tout laisser derrière vous, à vous éloigner de votre famille? Ne fantasmez-vous pas votre vie au Québec? Bref, pour éviter les désillusions trop amères – même lorsque l'on se sent tout à fait prêt – il convient de se rappeler que le Québec n'est pas l'Eldorado et que tous projets d'expatriation amènent ses joies et ses peines, ses hauts et ses bas.

Construire un projet d'immigration amène son lot de questions sur la vie pratique et quotidienne. Comment peut-on ouvrir un compte bancaire ? Comment inscrire mes enfants à l'école ? Comment m'y prendre pour trouver un logement ? etc. Toutes ces questions, des milliers d'immigrants se les sont posées avant vous, alors plongez dans le web et les forums.

2. Discuter du projet en famille

Un projet d'immigration est un bouleversement pour soi-même et pour sa famille. Il est important de favoriser la discussion autour du projet, d'évaluer les attentes de chaque participant, de partager ses envies et ses inquiétudes. Beaucoup de projets d'expatriation échouent parce que l'un ou l'autre des conjoints n'était pas aussi convaincu du déplacement. En couple, évaluez bien les attentes et les motivations de chacun pour rester sur la même longueur d'onde.

Il peut être appréciable également d'aborder le sujet avec la famille et les amis qui vont rester dans votre pays. Il est possible qu'ils soient surpris de votre envie d'immigration et tristes, voire en colère face à votre décision. Essayez de leur faire comprendre que leur adhésion à votre projet, leurs encouragements et leur présence pour l'organisation du départ vous seront précieux.

3. Se documenter sur le Québec et le Canada

Le Québec, ce n'est pas la France, ni un autre pays. Bienvenue dans l'espace francophone d'une culture bien nord-américaine avec ses propres codes et valeurs qui pourraient vous échapper. Pour vous, contrairement aux immigrants non francophones, la barrière linguistique ne se pose pas. En revanche, derrière la langue française, se cachent des comportements culturels qui ne vous seront pas si familiers.

Comprendre le fonctionnement du pays et partager les valeurs de la société vous aideront à vous familiariser avec le Québec et le Canada et poser des jalons pour une meilleure intégration. L'information ne manque pas : naviguez sur le web, lisez les blogues de ceux qui ont tenté l'aventure, empruntez des guides touristiques et des films à la bibliothèque, écoutez la radio, lisez la presse sur internet...

À Paris, vous pouvez fréquenter la Librairie du Québec, The Abbey Bookshop ou encore le Centre culturel canadien.

4. Faire un voyage de prospection

Si vous le pouvez, un voyage de prospection vous aidera à découvrir et à vous familiariser avec le Québec. Vous pourrez voyager dans les différentes régions, vous renseigner sur les écoles, rencontrer des immigrants, bénéficier des services d'organismes communautaires et même solliciter des rendez-vous avec de potentiels employeurs... Une excellente façon de découvrir la réalité du Québec.

Un moment idéal pour venir au Québec? Durant le mois de mai, se tient chaque année le Salon de l'immigration et de l'intégration au Québec (SIIQ) au Palais des congrès de Montréal : une occasion unique de rencontrer pendant 2 jours près de 180 exposants qui répondront à toutes vos questions sur l'installation, la recherche d'emploi, le démarrage d'entreprise, les loisirs, etc. 

5. Décider quand partir

Chaque saison présente des avantages et des inconvénients. En fonction de votre situation personnelle et du but de votre expatriation (on ne voit pas l'immigration de la même façon lorsque l'on part en PVT tout seul et lorsque l'on souhaite s'installer définitivement au Québec avec sa famille), vous préférerez une période plutôt qu'une autre.

Certains aiment arriver en hiver pour affronter les températures froides et envisager déjà les beaux jours, d'autres viendront après la fin des classes afin de profiter de l'été pour s'installer et préparer la rentrée des enfants à l'école fin août. À noter que le marché de l'emploi est moins actif en été.


Autres fiches

La check-list de départ

Check-list de préparation pour les 4 derniers mois avant votre départ au Québec, pour ne pas oublier d'étape importante.

Partir avec vos enfants

Comment bien préparer vos enfants au grand départ pour vous garantir une installation sereine.
Publicité
Publicité
Publicité