Carte d’identité (Ile-de-Montréal)

Population : 1 906 811 hab.
Superficie en terre ferme : 499 km2
Densité de population : 3821,5 hab./km2
Taux d’activité : 64,8 %
Gentilé : montréalais, montréalaise

Escaliers de Montréal

Les escaliers de Montréal © Noémie Roy Lavoie

L’île de Montréal est constituée de la ville de Montréal et des agglomérations suivantes : Beaconsfield, Baie-D’Urfé, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, L’Île-Dorval, Montréal-Est, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Pointe-Claire, Sainte-Anne-de-Bellevue, Senneville, Westmount.

Portrait

 

Montréal reste la ville de prédilection des nouveaux arrivants au Québec. Plus de 120 communautés culturelles y sont représentées. En 2006, le territoire montréalais comptait une population de près de 1,6 millions de personnes, dont près de 31% d’immigrants. Selon le Bulletin statistique sur l’immigration permanente en 2010 (MICC, Direction de la recherche et de l’analyse prospective), Montréal enregistre 71,7% d’admission, la plaçant au 1er rang des destinations choisies par les immigrants du Québec.

Montréal

Montréal

Une qualité de vie sécuritaire, animée et abordable

Plus de 3,8 millions d’habitants résident dans le Grand Montréal (comprenant l’Île de Montréal, la ville de Laval, la ville de Longueuil, les municipalités de la couronne nord du Saint-Laurent, les municipalités de la Rive-Sud du Saint-Laurent). Deuxième région métropolitaine la plus populeuse du Canada après Toronto, elle est également l’une des régions métropolitaines francophones les plus importantes au monde.

En 2008, Mercer Human Resource Consulting attribue au Grand Montréal le 3e rang du top 20 des plus grandes régions métropolitaines du Canada et des États-Unis pour sa qualité de la vie. Elle se classe au 2e rang concernant la santé et l’hygiène.

Le Montréal métropolitain est une région sécuritaire  dans laquelle on se déplace en toute sérénité. La criminalité, déjà très basse pour une grande ville, diminue régulièrement depuis 1990.

Le coût de la vie y est abordable : le logement, la nourriture, les soins de santé, l’éducation ont des coûts moins élevés que dans l’ensemble des grandes métropoles du monde.

Le centre-ville de Montréal rassemble tours à bureaux, grands magasins, boutiques, restaurants, universités et hôpitaux, à quelques pas de quartiers résidentiels confortables ou bohèmes. Il est possible d’habiter dans une maison unifamiliale située dans un quartier résidentiel de la métropole et de se rendre à son bureau en moins de trente minutes. Les lignes de métro, de trains de banlieue et d’autobus convergent vers le centre, ajoutant à l’achalandage de ses rues, de ses places publiques et de sa ville souterraine. À partir des stations de métro du centre-ville se déploie le réseau souterrain, des 30 kilomètres de voies piétonnes, de places et de centres commerciaux (178 entrées) qui raccordent entre eux 62 complexes immobiliers, formant ainsi une véritable ville sous la ville. Cette ville souterraine est le plus grand réseau piétonnier et commercial de cette nature au monde. Chaque jour plus de 500  000 personnes y circulent.

Une vie culturelle dynamique

Montréal est une ville cosmopolite, vivante et à échelle humaine. Elle se distingue par l’animation de son centre-ville et par la qualité de sa vie de quartier. L’effervescence de sa vie culturelle est favorisée par une harmonie fondée sur une longue tradition de cohabitation entre différentes cultures. Métropole culturelle incontournable, plus de quarante festivals et événements internationaux s’y tiennent chaque année comme le Festival International de Jazz de Montréal, le Festival Juste pour rire de Montréal ou Les FrancoFolies de Montréal pour ne citer que les plus connus. La ville de Montréal s’impose dans le Québec moderne comme une ville de savoir et de culture avec ses nombreux théâtres, salles de spectacles et musées.

Un parc résidentiel diversifié et de qualité

La région de Montréal est l’une des rares métropoles au monde où le coût du logement est encore abordable, bien que le prix de l’immobilier ait tendance à grimper depuis quelques années. Le prix des résidences y est cependant plus avantageux que dans la plupart des autres villes auxquelles elle est comparée.

En moyenne, le loyer mensuel d’un appartement de trois chambres à coucher est d’environ 800 dollars.

La région offre un large éventail de styles d’habitations, que ce soit pour vivre dans l’un des centres-villes les plus animés et accueillants en Amérique du Nord, dans les coquettes villes de la rive sud du Saint-Laurent, les quartiers fleuris de Laval, ou ses « villes campagne » – où les terrains de 550 m2 (6 000 pieds carrés) sont la norme – à 20 kilomètres du centre-ville de Montréal.

Le grand Montréal, une place financière

Le Montréal métropolitain occupe une place appréciable dans le secteur financier et a su, par exemple, développer certains créneaux où il excelle. Plusieurs institutions financières d’envergure y ont leur siège social, telles que la Banque de Montréal (BMO), la Banque Nationale du Canada (BNC), la Banque Royale du Canada (RBC) et la Caisse de dépôt et placement du Québec. Plusieurs banques de propriété étrangère sont également présentes, incluant la Banque Hongkong du Canada (aujourd’hui la Banque HSBC Canada), la Banque Nationale de Paris (BNP Paribas), la Citibank, la Société Générale et la Banque République Nationale de New York.

Outre des banques, des compagnies d’assurance et des grands groupes financiers déjà bien établis, on compte plus de 50 entreprises de capital de risque, ainsi que près de 135 centres financiers internationaux (CFI). Ces derniers, comme les gestionnaires de fonds communs de placement, bénéficient au Québec d’avantages fiscaux substantiels qui touchent autant les entreprises que les employés.

Malgré les changements structurels qui bouleversent ce secteur partout dans le monde, Montréal réussit à maintenir son niveau d’emploi à plus de 100  000 salariés et offre un bassin de gestionnaires et d’analystes de haut niveau.

À noter que 51% de la population de la région de Montréal est bilingue (anglais-français), et 18% de la population maîtrise 3 langues (en 2006). Ces taux sont nettement supérieurs en comparaison à l’ensemble du Québec et du Canada.

Les universités et la relève scientifique, technologique et commerciale

Le Québec compte une proportion de diplômés nettement supérieure à la moyenne canadienne dans les disciplines scientifique, technologique et commerciale. Chaque année, les employeurs de la région de Montréal peuvent compter sur un bassin de plus de 8 000 nouveaux diplômés universitaires issus de branches technologiques et scientifiques et de plus de 7 500 dans les branches commerciales, garantissant une relève hautement qualifiée.

Dans un pays où la qualité de l’enseignement est un souci constant, la région de Montréal se démarque par la réputation de ses universités. Les quatre universités de Montréal sont fréquentées par quelque 150 000 étudiants, dont quasiment 9% d’étrangers. La région possède deux universités francophones : l’Université de Montréal (UdeM) et l’Université du Québec à Montréal (UQAM), et deux anglophones : l’Université McGill et l’Université Concordia.

L’Université de Montréal (UdeM) offre le registre de programmes le plus large du Canada dans le secteur de la santé. Fondée en 1878, l’UdeM compte 13 facultés, plus de 60 départements, couvrant tant les sciences humaines et sociales que les diverses disciplines des sciences pures et de la santé. En constante interaction avec l’industrie et le milieu socioculturel et politique qui l’entoure, elle entretient aussi de multiples relations d’échange avec des partenaires étrangers. Elle compte quelques 50 000 étudiants, dont 6 000 étudiants étrangers originaires de 120 pays. L’École des hautes études commerciales de Montréal (HEC) et l’École polytechnique y sont affiliées. L’Université de Montréal offre un Service aux étudiants internationaux.

www.umontreal.ca

L’Université du Québec à Montréal (UQAM) est un établissement public francophone situé au cœur du quartier latin. Elle compte 6 facultés, une École des sciences de la gestion (EGS-UQAM) et l’École supérieure de mode de Montréal et plus de 40 200 étudiants. Créée en 1969, elle connaît un essor vertigineux, et son contingent de programmes ne cesse de croître. Animée d’une volonté d’ouverture envers de nouvelles clientèles, elle fait notamment place aux adultes effectuant un retour aux études, sans toutefois les cantonner dans une structure parallèle. L’UQAM a développé un important système d’enseignement à distance, unique au Québec : télé-université TELUQ propose 360 cours et 75 programmes. Des antennes de l’UQAM sont présentes dans 4 régions (Lanaudière, Laval, Montérégie, Ouest-de-l’île). L’UQAM propose un Accueil aux étudiants internationaux.

www.uqam.ca

L’Université McGill a été fondée en 1821, sur ce qui allait devenir le centre-ville même de Montréal. Elle constitue l’un des centres universitaires les plus respectés en Amérique du Nord. Ses 11 facultés,  10 écoles, 4 hôpitaux d’enseignement et son École d’éducation permanente offrent plus de 300 programmes aux niveaux du baccalauréat, de la maîtrise et du doctorat. Près de 35 000 étudiants fréquentent l’Université McGill et quelque 150 pays y sont représentés. L’Université McGill offre un Service d’aide aux étudiants étrangers.

http://francais.mcgill.ca

Fondée en 1974, l’Université Concordia est issue de la fusion de deux établissements fondateurs, Loyola College et Sir George Williams University. Elle compte plus de 45 000 étudiants, à qui elle n’ offre pas moins de 250 programmes, sous la gouverne de 4 facultés. L’Université compte aussi une École des études supérieures ainsi que de nombreux collèges, centres et instituts. Le Centre de l’éducation permanente offre un large éventail de cours et son système e-Concordia permet de suivre l’enseignement en ligne. Sa population étudiante se compose de 64% d’anglophones et de 22% de francophones. Ses étudiants internationaux proviennent de 150 pays et représentent 11% de l’ensemble des étudiants sur le campus. L’Université Concordia offre un Bureau des étudiants internationaux ainsi qu’une Association des étudiants internationaux.

www.concordia.ca

L’Université de Sherbrooke (UdeS) – Campus Longueuil est composée de 8 facultés et du Centre universitaire de formation en environnement. Elle se offre plus de 125 programmes de baccalauréat, de maîtrise et de doctorat. L’UdeS a été la première au monde à offrir un cours de maîtrise en administration des affaires (M.B.A) en français. Elle compte 26 chaires de recherche, dont les forces comprennent, entre autres, la pharmacologie, la biotechnologie, les matériaux, l’aérospatiale, la microélectronique, l’environnement, la linguistique, l’électrochimie, l’acoustique et la supraconductivité.

www.usherbrooke.ca/longueuil

D’autre part, la région de Montréal détient la plus grande concentration de compétences en génie au Canada, avec 60 % des cabinets de génie-conseil du pays. Plus de 40  000 ingénieurs résident dans la région métropolitaine. L’un des dix plus grands cabinets de génie-conseil au monde, SNC-Lavalin, y a installé son siège. La région est également riche des écoles et instituts spécialisés affiliés à ces universités, soit l’École des hautes études commerciales (HEC), l’École Polytechnique, l’École de technologie supérieure (ETS), l’École nationale d’administration publique (ENAP), l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et, dans le secteur de la biotechnologie en particulier, l’INRS-Institut Armand-Frappier.

Services spécifiques aux immigrants

 Accueil aux immigrants de l’Est de Montréal (AIEM) : depuis 1986, aide à l’intégration socio-économique des immigrants et des minorités visibles pour développer des citoyens à part entière de la société d’accueil (cours d’informatique, francisation, halte-garderie, aide aux femmes qui subissent des violences, employabilité des jeunes).

www.aiemont.com

Agence Ometz : depuis avril 2008, fruit de la fusion d’Emploi Juif Montréal (JEM), des Services à la famille juive (JFS) et des Services d’assistance aux immigrants juifs (JIAS), l’Agence Ometz offre toute une gamme de services intégrés relatifs à toutes les étapes de la vie et s’engage à renforcer ceux qui traversent des moments difficiles dans leur vie.

www.ometz.ca

Alpa (Accueil Liaison pour Arrivants) : propose depuis plus de 25 ans des services gratuits, tant individuels que collectifs, que ce soit pour leur installation dans la vie quotidienne ou leur insertion sur le marché du travail. Les clubs de recherche d’emploi permettent de connaître les méthodes dynamiques de recherche d’emploi, refaire son CV, préparer son entrevue d’embauche, etc. Alpa offre aussi  l’apprentissage de la langue française, la recherche de logement, le soutien aux démarches administratives. Il a aussi un mandat du ministère de l’immigration pour favoriser l’installation et l’emploi en région.

http://alpaong.com

Association latino-américaine et multiethnique de Côte-des-Neiges (ALAC) : depuis 1983, vouée à l’éducation et à la promotion sociale, culturelle et économique, elle vise l’intégration des différentes collectivités ethnoculturelles de Montréal. Cette intégration est axée sur trois domaines essentiels : cours de langues, insertion à l’emploi et intervention sociale.

www.alac.qc.ca

Carrefour BLE (Bio Local Emploi) : depuis 10 ans, a pour mission l’insertion en emploi de professionnels immigrants dans les secteurs de l’agroalimentaire et de l’environnement. Ses services s’articulent autour du programme Agrippez-vous !, qui propose une formation qualifiante de mise à jour des connaissances sur l’agro-alimentaire au Québec, et du programme Cap sur les régions qui offre un accompagnement aux personnes souhaitant travailler hors de Montréal.

www.carrefourble.qc.ca

Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) : depuis 1979, offre des services d’accueil et d’orientation pour les nouveaux immigrants (séances d’informations sur la vie quotidienne, démarches vers l’emploi, cours de français et d’anglais, activités socio-culturelles…).

http://cana.site.koumbit.net

CARI St-Laurent : offre une grande gamme d’activités pour aider les immigrants à créer de nouveaux réseaux et à participer pleinement à une société québécoise pluraliste (services « Famille et rapprochement   interculturel », « Francisation », « Emploi » et « Éducation populaire » ).

www.cari.qc.ca

Carrefour CESAREI interculturelle de Verdun : 3988 Rue Wellington, Verdun, QC  H4G 1V3. Tél. : (514) 362-8531

CASA-CAFI (Centre d’aide aux familles immigrantes) : depuis 1989, aide, oriente et informe les familles immigrantes durant leur processus d’intégration à la société québécoise.

www.casacafi.org

Centre d’action socio-communautaire de Montréal : Services aux personnes socio-économiquement défavorisées provenant des communautés ethnoculturelles (accompagnement en vue de la recherche d’un emploi ou d’un retour aux études, activités de préparation au marché du travail, aide à la réorientation professionnelle). 32, boul St-Joseph Ouest, Montréal (Québec) H2T 2P3. Tél. : 514 842-8045.

Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI) de Bordeaux-Cartierville : depuis 1993, accueil et intégration (accompagnement en adaptation au marché du travail, cours de langue, vie associative, halte-garderie…).

www.caci-bc.org

Centre d’éducation et de développement interculturel (CEDI) : depuis 1999, aide les immigrants pour combattre les inégalités.

www.cedi.ca

Centre Multi-Écoute : mission de prévention en santé mentale et d’aide à l’intégration sociale de toute personne qui en éprouve le besoin. Il offre ses services dans le respect de la culture du participant et, dans la mesure du possible, dans la langue d’origine du client. En ce sens, le Multi-Écoute porte une attention particulière aux immigrants.

www.multiecoute.org

Centre P.R.I.S.M.E. Promotion, référence, information et services multi-ethniques : facilite l’intégration harmonieuse des personnes réfugiées et immigrantes à la vie sociale, culturelle politique de leur nouvelle société d’accueil.

www.centreprisme.net

CITIM (Clef pour l’intégration au travail des immigrants) : offre un service d’aide à l’insertion sur le marché du travail pour les nouveaux arrivants permanents ou temporaires, notamment par des ateliers intensifs de recherche d’emploi en groupe (CV, entrevue d’embauche, techniques de recherche…). Il propose un accompagnement spécifique aux personnes ayant obtenu un diplôme d’ingénieur dans leur pays d’origine souhaitant exercer la profession d’ingénieur au Québec.

www.citim.org

CLAM (Carrefour de liaison et d’aide multi-ethnique) : offre aux immigrants des services afin de contribuer à leur intégration et à leur adaptation à la société Québécoise.

http://leclam.tripod.com

Le Collectif : depuis 1983, favorise l’intégration des personnes immigrantes à la société québécoise et offre un service d’aide à l’emploi adapté à leurs besoins : techniques de recherche, préparation aux entrevues, diagnostic professionnel, atelier de connaissance de la société québécoise, etc. Le Collectif, de par son engagement historique, est également un porte-parole des femmes immigrantes. Il a aussi pour objectifs de favoriser la régionalisation de l’immigration.

www.cfiq.ca

Comité d’éducation aux adultes de la Petite Bourgogne et de Saint-Henri : favorise l’intégration des personnes immigrantes en leur offrant un accompagnement individuel et organise des cours d’apprentissage du français et des activités collectives.

www.ceda22.com

Fondation ressources jeunesse : depuis 1979, développe l’employabilité des jeunes adultes et de les aider à s’intégrer de façon durable au marché du travail.

www.frj.qc.ca

Hirondelle, services d’accueil et d’intégration des immigrants : depuis 1979, offre des services personnalisés d’accueil et d’intégration pour les nouveaux arrivants au Québec et démontre à la société d’accueil tous les avantages liés à la diversité des cultures et des expériences.

www.hirondelle.qc.ca

La Maisonnée (Service d’aide et de liaison pour immigrants ) : depuis 1979, offre des services collectifs et individuels reliés à l’accueil et à l’établissement des nouveaux résidents, à leur employabilité et leur insertion en emploi, pour favoriser l’exercice de la citoyenneté et de la participation civique et le développement des réseaux sociaux.

www.lamaisonneeinc.org

PROMIS (Promotion Intégration Société Nouvelle) : depuis 1988, favorise l’intégration des personnes immigrantes et réfugiées et aide à défendre leurs droits. Les services sont offerts dans de nombreuses langues autour de l’intégration, l’éducation, l’emploi et la régionalisation, l’hébergement. Il propose un accueil aux nouveaux arrivants pour les accompagner dans leurs démarches d’installation (orientation vers les bonnes ressources, ateliers collectifs sur la société d’accueil, activités culturelles…) et les informer sur le marché du travail (counselling individuel et des ateliers de présentation d’outils pour la recherche d’emploi). Le service à la francisation avec ses cours à temps complet ou à temps partiel reçoit près de 700 élèves par an.

www.promis.qc.ca

Projet Genèse : Solidement ancré à Côte-des-Neiges, Projet Genèse combine les services individuels et l’organisation communautaire pour améliorer concrètement les conditions de vie de la communauté. Il offre des informations, des références et assure la défense de droits sociaux et économiques (recours, responsabilités des locataires, revenu de base et  programmes de supplément de revenu, incluant les pensions, l’aide sociale, les prestations familiales et plusieurs autres).

www.genese.qc.ca

Regroupement des organismes du Montréal ethnique pour le logement (ROMEL) : depuis 1984,  pour promouvoir l’amélioration des conditions de logement (coût, salubrité, aménagement, environnement) au bénéfice des citoyens démunis des communautés ethniques, par le moyen de support technique, de formation et d’éducation à la mise sur pied de coopératives ou de logements à but non lucratif.

www.romel-montreal.ca

Service d’interprète d’aide et de référence aux immigrants (SIARI) : depuis 1981, déploie une multitude d’interventions individuelles et d’activités collectives visant à briser l’isolement, soutenir les parents dont les enfants grandissent dans un nouvel univers, outiller les adultes pour l’emploi et l’amélioration des conditions de vie.

www.siari.org

Service d’intégration au marché du travail par objectifs (SIMO) : organisme sans but lucratif ayant pour mission de développer l’employabilité et favoriser l’intégration au marché du travail d’une clientèle répondant à des critères spécifiques. Partenaire d’Emploi-Québec depuis 1998, SIMO offre des services individualisés et personnalisés. 6809, boul. Saint-Laurent, Montréal, (Québec) H2S 3C8 – Tél : 514 277-6776

Inscription à l'infolettre


Nos partenaires

Loading images...