Faire évaluer ses diplômes, reconnaître ses acquis et ses compétences

L’évaluation comparatives des études effectuées hors du Québec : un système de comparaison

LIEN UTILE :

Couv-guide-travailler-2014-miniLe guide pour travailler au Québec en téléchargement gratuit

Pour en savoir plus sur le travail au Québec, la recherche d’emploi, la CV et l’entrevue d’embauche, le réseautage, les ordres professionnels, etc., téléchargez gratuitement le guide.

Outil conçu à l’origine pour aider les employeurs à situer le niveau des études effectuées hors du Québec, l’Évaluation comparative est un document qui fournit une description générale des documents scolaires (diplômes et relevés de notes) et des études effectuées dans un système scolaire officiellement reconnu par le ministère de l’Éducation d’un pays ou d’une province autre que le Québec. L’Évaluation comparative indique à quoi peuvent être comparées ses études par rapport au système scolaire québécois et à ses principaux diplômes.

Ce ne sont pas tous les employeurs au Québec qui demandent l’Évaluation comparative. Il est donc important de bien vous informer avant de déposer une demande.

Si vous avez besoin de cette Évaluation, il vous faudra envoyer des copies certifiées conformes de vos diplômes et relevés de notes, consulter la liste des autorités reconnues pour certifier conformes des documents sur le site Internet du MIDI, vous acquitter des frais (115 $ CAN en 2016).
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/travailler-quebec/evaluation-comparative/
––Pour connaître les tableaux comparatifs de diplômes pays par pays, consultez le site du Centre d’information canadien sur les diplômes étrangers (CICDI) : cicic.ca/781/Evaluateur/index.canada

Important : Il faut distinguer les procédures d’évaluation comparative des diplômes de celles de la reconnaissance des acquis et des compétences. La première revient à faire comparer ses diplômes obtenus à l’étranger avec ceux sanctionnant le système éducatif québécois. La deuxième permet de valider des compétences acquises par votre formation ou vos expériences de travail ou de vie et d’obtenir une reconnaissance officielle, comme un diplôme québécois.

La reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires

Si vous souhaitez poursuivre un cursus au secondaire, au collège ou à l’université, les établissements d’enseignement peuvent reconnaître vos acquis scolaires et extrascolaires. Par exemple, si vous avez suivi une formation dans le cadre du travail ou reçu une attestation relative à des activités menées dans le milieu communautaire, ces acquis extrascolaires peuvent faire l’objet d’une reconnaissance.
Dans le cadre d’un programme d’études, cela pourrait vous dispenser de suivre les cours pour lesquels l’établissement aura jugé que vous avez les connaissances suffisantes. Renseignez-vous sur les modalités auprès des établissements d’enseignement.

La reconnaissance des compétences : valider votre expérience professionnelle

La reconnaissance des compétences est un processus d’évaluation qui vous permet d’obtenir une reconnaissance officielle de vos compétences acquises à travers vos expériences de travail, que celles-ci aient été rémunérées ou non.
La reconnaissance des compétences s’adresse à toute personne qui possède une expérience de travail significative dans le métier pour lequel elle veut obtenir une reconnaissance. Cette expérience professionnelle peut avoir été acquise au Québec comme à l’étranger. Votre expérience dans votre pays d’origine est donc valable.
Selon votre objectif de travail, vos besoins et votre secteur d’activités, deux possibilités s’offrent à vous:
❯❯ la Reconnaissance des acquis et compétences (RAC), qui est la stratégie du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, vous permet d’obtenir un document officiel (bulletin, attestation, diplôme
d’études, etc) de niveau professionnel (secondaire) ou technique (collégial), sans avoir besoin de réapprendre ce que vous savez déjà.
Pour en savoir plus sur la RAC dans toutes les régions du Québec :
––reconnaissancedesacquis.ca

❯❯ la Reconnaissance des compétences de la main d’œuvre (RCMO), qui est la stratégie du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, vous permet d’obtenir un Certificat de qualification professionnelle qui équivaut à une carte de compétence.
http://www.emploiquebec.gouv.qc.ca/citoyens/developper-et-faire-reconnaitre-vos-competences/qualification-professionnelle/qualification-volontaire/reconnaissance-des-competences-de-la-main-doeuvre/

Des services d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement (SARCA)

Ils sont disponibles dans les commissions scolaires et s’adressent aux adultes qui souhaitent obtenir un diplôme d’études secondaires (DES) ou un diplôme d’études professionnelles (DEP). Ces services sont
gratuits et visent à :
❯❯ s’informer sur les formations et les métiers ainsi que sur l’aide financière possible pour un retour aux études ;
❯❯ s’orienter vers un métier ou une formation répondant à ses besoins et intérêts ;
❯❯ être accompagné pour clarifier son projet de formation et pour faire reconnaître officiellement ses acquis ;
❯❯ faire le bilan de ses acquis pour dresser le portrait de ses compétences acquises tant au niveau
scolaires que comme travailleur et citoyen.

Il faut s’adresser à une commission scolaire pour obtenir les services personnalisés d’un SARCA et y recevoir toute l’information concernant les études au niveau secondaire, en formation générale des adultes ou en formation professionnelle.

 

Restez informé de l’actualité sur l’immigration au Québec

Inscrivez-vous à l’infolettre d’Immigrant Québec

 

 

×