Professions régies par un ordre professionnel

Ordre professionnel au Québec

Professions d’exercice exclusif

LIEN UTILE :

Couv-guide-travailler-2014-miniLe guide pour travailler au Québec en téléchargement gratuit

Pour en savoir plus sur le travail au Québec, la recherche d’emploi, la CV et l’entrevue d’embauche, le réseautage, les ordres professionnels, etc., téléchargez gratuitement le guide.

28 professions disposent d’un exercice exclusif. Seuls les membres de l’ordre peuvent porter le titre que la loi leur donne (médecin, etc.) et exercer les activités que la loi leur réserve. Les 28 professions d’exercice exclusif font chacune l’objet d’une loi particulière qui définit notamment les activités  professionnelles strictement réservées aux membres de l’ordre :

Il s’agit des professions suivantes : acupuncteur, agronome, architecte, arpenteur-géomètre, audioprothésiste, avocat, chimiste, chiropraticien, comptable professionnel agréé, dentiste, denturologiste, géologue, huissier de justice, infirmière ou infirmier, ingénieur, ingénieur forestier, médecin, médecin vétérinaire, notaire, opticien d’ordonnances, optométriste, pharmacien, podiatre, sage-femme, technologue en imagerie médicale, technologue en radio-oncologie, technologue en électrophysiologie médicale et technologue en imagerie médicale médecine nucléaire.

Si vous souhaitez pratiquer une de ces professions au Québec, nous vous recommandons de vous mettre en rapport avant toute chose avec le MIDI et l’ordre régissant votre profession. Ils vous expliqueront alors la marche à suivre pour avoir le droit d’exercer.

Profession à titre réservé

Pour une profession à titre réservé, et il en existe 25, les membres d’un ordre n’ont pas l’exclusivité d’activité professionnelle, sauf pour certaines professions du domaine de la santé. Cependant il y a obligation d’être membre de l’ordre professionnel concerné, pour utiliser le titre professionnel, cela figure souvent parmi les conditions d’embauche des personnes devant remplir des fonctions identifiées à une profession à titre réservé. Ainsi, à titre d’exemple, un « traducteur » peut travailler au Québec sans pour autant pouvoir utiliser le titre de « traducteur agréé » s’il n’est pas membre de cet ordre.

Il s’agit des professions suivantes : administrateur agréé, audiologiste, conseiller d’orientation, conseiller en ressources humaines et en relations industrielles agréées, diététiste, ergothérapeute, évaluateur agréé, hygiéniste dentaire, infirmière ou infirmier auxiliaire, inhalothérapeute, interprète agréé, orthophoniste, physiothérapeute, psychoéducateur, psychologue, sexologue, technicien dentaire, technologiste médical, technologue professionnel, terminologue agréé, thérapeute conjugal et familial, thérapeute en réadaptation physique, traducteur agréé, travailleur social et urbaniste.

Encore là, si vous souhaitez pratiquer une de ces professions au Québec, nous vous recommandons de vous mettre en rapport avant toute chose avec l’ordre régissant votre profession.

INFOS COMPLÉMENTAIRES :

Devenez membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) avec l’accompagnement de la CITIM

La CITIM a en charge plusieurs projets, notamment un programme qui s’adresse à des ingénieurs diplômés à l’extérieur du Canada et qui vise à accélérer l’obtention du permis d’exercice et devenir membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Ce programme se fait en collaboration avec Emploi-Québec, l’Ordre des ingénieurs du Québec et l’École Polytechnique de Montréal. Il s’adresse à toutes les personnes qui ont obtenu un diplôme d’ingénieur dans leur pays d’origine et qui désirent exercer la profession d’ingénieur au Québec.

La CITIM accompagne le candidat dans ses démarches administratives à l’OIQ mais aussi lui permet de suivre une formation à l’École Polytechnique de Montréal pour qu’il puisse mettre à jour ses connaissances et être mieux préparé aux examens que l’Ordre lui aura prescrits. La formation dans le cadre du programme de « Perfectionnement en ingénierie pour les diplômés de l’étranger » offert par l’École Polytechnique débute à la session d’automne (août) et à la session d’hiver (janvier) de chaque année.

www.citim.org

 

Restez informé de l’actualité sur l’immigration au Québec

Inscrivez-vous à l’infolettre d’Immigrant Québec

 

 

×