Achat immobilier

Un achat immobilier au Québec

LIEN UTILE :

couvGuideImmigrer2014-miniLe guide pour immigrer au Québec en téléchargement gratuit

Pour en savoir plus sur l’immigration au Québec, les démarches, les avantages de chaque région, l’installation, la vie quotidienne, la recherche d’emploi, etc., téléchargez gratuitement le guide.

Bâtir son projet

L’achat d’un logement demande beaucoup de réflexion et requiert encore plus de précautions. Les transactions immobilières se font habituellement par l’entremise d’un courtier en immeuble, quoique certains propriétaires s’occupent eux-mêmes de vendre leur résidence. Après avoir évalué vos ressources financières et le crédit que vous pouvez obtenir de votre banque, vous être fixé un prix maximum et avoir déterminé le ou les quartiers résidentiels où vous aimeriez acheter une propriété, visitez ces secteurs et notez les numéros de téléphone des courtiers indiqués sur les pancartes affichées devant les maisons à vendre qui vous intéressent. Consultez aussi les petites annonces des journaux.

Pendant votre visite dans les maisons que vous aurez retenues, examinez attentivement l’état des lieux, demandez au vendeur ce qu’il paie annuellement en taxes et en entretien et, bien sûr, le prix qu’il demande. Renseignez-vous également sur les servitudes associées à l’immeuble, c’est-à-dire les restrictions au droit de propriété. Par ailleurs, vous seriez avisé de faire évaluer la propriété par un professionnel.

Sitôt votre choix arrêté, vous pouvez faire une offre d’achat au vendeur. Il est toujours prudent qu’elle soit conditionnelle à l’obtention d’un prêt hypothécaire et à l’inspection du bâtiment par un spécialiste. Si le vendeur accepte ces conditions, vous devez y donner suite et la transaction sera finalement conclue par un acte de vente signé devant un notaire.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) vous donne les outils dont vous avez besoin pour prendre de bonnes décisions en matière de logement, et trouver un logement sûr et abordable pour votre famille.

Son site Web, dédié spécialement aux nouveaux arrivants au Canada, offre des guides, des brochures et des vidéos sur la location, l’achat et l’entretien d’une habitation, de même que diverses fiches d’information traitant de sujets tels que des conseils pour une bonne planification hypothécaire, votre dossier de crédit et la fraude hypothécaire. L’information est offerte en huit différentes langues : français, anglais, mandarin/chinois simplifié, arabe, espagnol, ourdou, panjabi et tagalog.

Société canadienne d’hypothèques et de logement : www.schl.ca/nouveauxarrivants

Agences et courtiers immobiliers

Vous verrez souvent des bannières d’agences immobilières comme Remax, Royal Lepage, Sutton, Via Capitale mais elles ne sont pas les seules.

Un courtier est un spécialiste en immobilier qui conseille et accompagne sur l’achat, la vente, le prêt hypothécaire. La profession de courtier est encadrée par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), les Chambres immobilières du Québec, la Loi sur le courtage immobilier, le Code civil du Québec et un Code éthique. Tout vise à protéger le client. Il est obligatoire pour un courtier d’être rattaché à une agence immobilière. Cela garantit à la profession ses bonnes pratiques et représente un gage de sécurité pour le client.

Sur le site de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), vous trouverez des informations sur l’achat ou la vente d’une maison, les devoirs et obligations du courtier. Vous pourrez y consulter également le registre des titulaires de permis de l’OACIQ.
Site : www.oaciq.ca web

Sur le site centris.ca, rattaché à la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), vous pourrez lire des conseils de courtiers immobiliers : les outils de financement, définir le juste prix, l’analyse de ses besoins, etc. Il est possible aussi d’y chercher un courtier immobilier ou une agence. Le moteur de recherche permet également d’y trouver une propriété à vendre.
Site web : www.centris.ca

Sur le site realtor.ca, appartenant à l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), vous aurez la possibilité de trouver les propriétés à vendre dans tout le Canada et de rechercher un agent immobilier. L’application pour I-Phone, grâce à son GPS, permet de se promener dans la rue et de connaître les propriétés à vendre à proximité.
Site web : www.realtor.ca

Vous entendrez certainement parler de Duproprio. Cet organisme n’est pas à proprement parlé une agence immobilière au sens de la Loi sur le courtage immobilier. Il offre la possibilité de vendre et d’acheter sans intermédiaire.

Impôts fonciers du propriétaire

Si vous devenez propriétaire, vous devrez payer chaque année une taxe foncière et une taxe scolaire. La taxe foncière est établie par votre municipalité et la taxe scolaire par les commissions scolaires. Lorsque vous consulterez des offres de vente de biens immobiliers, vous constaterez qu’elles font généralement mention du montant de chaque taxe pour l’année en cours.

INFOS COMPLÉMENTAIRES :

Prenez des cours d’accession à la propriété

L’Association coopérative d’économie familiale de Québec (ACEF), organisme sans but lucratif qui intervient dans les domaines du budget, de l’endettement et de la consommation, propose des cours pour comprendre les aspects financiers et légaux de l’achat d’une première maison, et pour savoir ce qu’il faut surveiller lors de l’inspection.

Sur le site Internet, vous trouverez également des informations et dossiers sur la consommation et les mises en garde sur les cellulaires, les voitures usagées, les agences de recouvrement, les assurances-vie, les marges de crédit hypothécaire…

Association coopérative d’économie familiale de Québec (ACEF) : www.consommateur.qc.ca